LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

Climat : l’organisation Extinction Rebellion entame une semaine d’actions internationales

3 min read
Partager :

Des milliers d’activistes écologistes comptent bloquer dès lundi les villes d’une cinquantaine de pays pour dénoncer l’inaction climatique des États. Dans la foulée du blocage du centre-commercial « Italie 2 » samedi dernier, des actions sont prévues à Paris toute la semaine.

Des manifestations non violentes sont prévues à Paris à partir de lundi 7 octobre. Photo Julia Hawkins (creative commons)

« La rébellion internationale » est lancée. Les activistes d’Extinction Rebellion (XR), un mouvement écologiste britannique, entament, dès ce lundi 7 octobre, une semaine de désobéissance civile. Ils mèneront leurs actions dans une cinquantaine de pays. De Hong-Kong à Paris, en passant par New York et Berlin, ils entendent dénoncer l’inaction climatique des États du monde entier. Des manifestations non violentes, principalement en Europe, en Amérique du Nord et en Australie, sont au programme : blocages de rues, sit-in, campagnes d’affichage…

C’est au Royaume-Uni, où est né Extinction Rebellion, et plus particulièrement à Londres, que la mobilisation devrait être la plus importante. Le mouvement espère y rassembler 20 000 à 30 000 personnes sur deux semaines lors de ses différentes actions de blocage. Elles visent une douzaine de sites, la plupart situés autour de Westminster, où sont concentrés les lieux de pouvoir. Un sit-in est par ailleurs prévu à l’aéroport Londres-City, ainsi que des grèves de la faim.

De nombreux événements ont aussi été organisés en Australie et en Nouvelle-Zélande : la promulgation de la disparition des abeilles, un défilé nu et un cortège funèbre pour la planète. A Wellington, capitale de la Nouvelle-Zélande, des manifestants se sont enchaînés à une voiture, entraînant des perturbations dans le centre-ville, ce lundi. Trente personnes ont été arrêtées mais aucune charge n’a été retenue à leur encontre. Dans le centre de Sydney, des centaines de personnes qui participaient à un sit-in sur une route très fréquentée ont été délogés par la police, et trente d’entre eux ont été inculpés.

Opérations secrètes à Paris

En France, des opérations sont prévues à Paris jusqu’au samedi 12 octobre. Associées aux quatre éléments (terre, air, eau et feu), elles auront notamment pour thème les océans, les déchets plastiques, ou encore les migrations forcées liées au changement climatique. Si les détails des opérations sont tenus secrets, les militants prévoient des occupations et blocages de la circulation. Toute la semaine des actions auront lieu dans des supermarchés pour dénoncer l’utilisation abusive de suremballages en plastique.

Samedi 5 octobre, le mouvement écologiste a donné le coup d’envoi de sa semaine d’actions, lors d’une mobilisation au centre commercial « Italie 2 », dans le 13ème arrondissement de Paris. Plusieurs centaines de militants écologistes ont investi pendant 17 heures le hall d’entrée du magasin. Baptisée « dernière occupation avant la fin du monde« , cette mobilisation avait pour but « d’occuper le plus longtemps possible un lieu symbolisant les dérives de notre système qui menace le vivant« , explique Extinction Rebellion France, sur son compte Twitter.

Rapidement, les militants d’Extinction Rebellion ont été rejoints par des Gilets jaunes, des zadistes de Notre-Dame-des-Landes, et par d’autres collectifs comme Youth for Climate France, Justice pour Adama, ou encore le Comité de libération et d’autonomie Queer. Le mouvement de désobéissance civile espère fédérer autant pendant cette « rébellion internationale ».

Margaux Barou

(Joffrey Marcellin)

Auteur·trice

Partager :
Facebook
Twitter
YouTube