LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

Récap’ Sport #1 : Le décès d’Hubert Auriol, l’OL champion d’automne et Alexis Pinturault au top

6 min read

Hubert Auriol est décédé hier, le Paris-Dakar perd un grand pilote- Source : Patrick Hertzog / AFP

Partager :

Nouveau rendez-vous avec le 13 informé sport ! Chaque lundi, retrouvez l’actualité sportive du week-end sur notre site. Cette semaine dans le récap’, l’Olympique Lyonnais qui arrache le nul à Rennes, les deux victoires d’Alexis Pinturault, un point sur le Vendée Globe et le résumé du week-end de biathlon. Retour aussi sur une nouvelle un peu moins légère : celle du décès d’Hubert Auriol.

Football : Lyon en tête, première victoire pour le PSG de Pochettino et la performance d’Antoine Griezmann

L’Olympique Lyonnais de Memphis Depay a arraché un nul in extremis face au Stade Rennais – Source : Loïc Venance / AFP

Sur la planète football, les Lyonnais ont arraché un match nul à Rennes samedi (2-2). Menés 2-0 à dix minutes de la fin, les hommes de Rudi Garcia sont revenus grâce à des buts de Depay et Denayer. Un résultat qui leur permet de décrocher le titre honorifique de champion d’automne. En seconde place du classement, le PSG a largement dominé le Stade Brestois (3-0), offrant une première victoire à l’Argentin Mauro Pochettino. Buteur et passeur décisif dans le même match, Icardi n’a pas manqué son retour avec le club de la capitale. 

En Angleterre, on jouait ce dimanche le 3ème tour de la FA Cup. Manchester City et Chelsea se sont qualifiés facilement pour le 4e tour. Les Citizen se sont imposés (3-0) face à Birmingham City (deuxième division), tandis que Chelsea a éliminé le club de quatrième division Morecambe (4-0). Le Leeds United de Marcelo Bielsa a été piégé par Crawley (3-0), sixième de quatrième division anglaise et est donc éliminé de la compétition.

En Espagne, Antoine Grizeman brille à Grenade et signe sa meilleure prestation de la saison. Auteur d’un doublé et d’une passe décisive pour Lionel Messi, l’entente entre les deux joueurs fait plaisir à voir. Grâce à cette victoire, les Catalans grimpent à la 3e place (4-0). Enfin, en Italie, Milan continue de s’imposer dans la course au titre en Série A. Battus par la Juve mercredi dernier (1-3), les Rossoneri ont su réagir avec une précieuse victoire contre le Torino 2-0. Ils prennent 3 points d’avance au classement devant l’Inter, freiné dans sa course au titre à Rome dimanche (2-2). 

Le week-end en or d’Alexis Pinturault

Alexis Pinturault célèbre sa 2ème victoire du week-end en base des pistes. – Crédits : Fabrice COFFRINI / AFP

Ce week-end, la coupe du monde de ski alpin passait par la Suisse et la station d’Adelboden pour trois nouvelles courses. A l’issue des slaloms géants de vendredi et samedi, la neige avait pris une couleur bleue blanc rouge grâce aux exploits d’un homme : Alexis Pinturault. Le skieur savoyard a survolé les deux premiers jours de compétition en s’adjudant deux victoires d’affilé, une performance rare à ce niveau. Et le moins que l’on puisse dire, c’estq ue Pinturault n’a pas fait les choses à moitié. Vainqueur à chaque fois avec plus d’une seconde d’avance, le français a mis tout le monde en passant les portes avec autant de vitesse que de précision.

Eprouvé par ces performances, le skieur de Courchevel ne terminera que 17ème lors de la dernière course du week-end, dimanche. Qu’importe. Avec ses deux victoires les jours précédents, Alexis Pinturault fait une opération parfaite au classement général de la coupe du monde de ski. Premier avec plus de 100 points d’avance à l’approche de la mi-saison, le médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de 2018 est plus que jamais en course pour remporter son premier gros Globe de Cristal.

Vendée Globe : L’abandon d’Isabelle Joschke pendant que la course se resserre à l’avant

Isabelle Joschke a dû abandonner le Vendée Globe samedi – Source : Fred Tanneau / AFP

 

Ils ne sont plus que 26 sur la route du Vendée Globe. La Franco-Allemande Isabelle Joschke a été contrainte à l’abandon dans la soirée de samedi. Depuis une semaine, la skippeuse avait perdu une pièce dans sa quille, la partie basse de son voilier. Les conditions météorologiques difficiles au Sud de l’Atlantique auront eu définitivement raison de son navire. Première femme au classement, elle occupait la 11ème place.

 

Côté course, les écarts se réduisent à l’avant. Yannick Bestaven (Maître Coq IV), qui navigue au large du Brésil, occupe toujours la première place mais perd du terrain sur ses poursuivants. Charles Dalin (Apivia) en deuxième position s’est rapproché à 212 milles soit 393 Km, un retard encore important mais pas impossible à combler dans cette dernière partie de course. Ils sont 13 à avoir passé le Cap Horn pour entamer la dernière remontée vers les Sables d’Olonne. Ils sont autant à être encore dans le Pacific Sud.

Une étape allemande en demi-teinte pour les biathlètes français

Julia Simon et Emilien Jaquelin ont remporté ensemble le relais mixte simple à Oberhof ce week-end – Source : Tobias SCHWARZ / AFP

Les français n’ont pas été à la fête ce week-end à Oberhof pour la 5ème étape de la coupe du monde de biathlon. Très en vue en début de saison, Quentin Fillon Maillet ne parvient plus à performer depuis quelques semaines et vient de vivre un week-end cauchemardesque. Lors du Sprint de vendredi, il a commis 4 fautes au tir, mais surtout il a oublié un tour sur l’anneau de pénalité ce qui l’a définitivement mis hors course. En finissant au-delà de la 60ème place, il ne s’est même pas qualifié pour la course du samedi. Les autres français n’ont pas fait beaucoup mieux lors des courses individuelles, si ce n’est Fabien Claude qui finit 4ème de la poursuite.

Mais le relais mixte est venu apporter une belle éclaircie à ce week-end difficile. Julia Simon et Emilien Jacquelin étaient associés pour le relais simple. Après une course serrée face aux favoris norvégiens, les deux français sont parvenus à monter sur la plus haute marche du podium. De quoi, espérons-le, remonter le moral des troupes bleues pour les prochaines étapes de la coupe du monde.

Mort d’Hubert Auriol : le Paris-Dakar perd une légende

La légende du Paris-Dakar, Hubert Auriol, est décédée ce dimanche – Source : Frederick Florin / AFP

 

Ce dimanche, le sport automobile a perdu un grand pilote. Hubert Auriol s’est éteint à l’âge de 68 ans des suites d’un accident vasculaire-cérébral. Deux fois vainqueur du Paris-Dakar en moto, il avait aussi remporté la course en catégorie auto. Hubert Auriol est le premier à avoir réalisé cet exploit. Sur les routes du Dakar on le surnommait « L’Africain » parce qu’il est né en Éthiopie et pour son immense réussite sur le rallye-raid.

 

Après sa belle carrière, le pilote prend les rênes du Paris-Dakar. Pendant neuf ans, entre 1995 et 2004, il occupera la direction de la course qui a forgé sa légende. C’est à cette période que le Dakar débutera pour la première fois hors des frontières de l’Hexagone. Hubert Auriol prendra le temps, en 2001, de présenter la première saison de l’émission Koh-Lanta sur TF1. Un poste qu’il n’occupera qu’une année seulement.


Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube