LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

Récap’ Sport #6 : Le PSG sans Neymar face à Barcelone, les Français en tête du tournoi des VI nations et Emilien Jacquelin sur le toit du monde

7 min read

Neymar Jr ne sera pas du choc des huitièmes de finale contre le FC Barcelone après sa blessure contre Caen mercredi - Source : Franck Fife / AFP

Partager :

Chaque lundi, retrouvez l’actualité sportive du week-end sur le 13 informé ! Cette semaine dans le récap’, la malédiction de Neymar, le bon coup du PSG en Ligue 1 et le titre de champion du monde de la poursuite pour Emilien Jacquelin. 

Ligue 1: Journée compliquée pour les cadors… sauf pour le PSG

Mbappé et les siens ont arraché une victoire compliquée face à Nice – Source : Franck Fife / AFP

Le PSG s’en sort bien ce week-end. Après la défaite de Lyon à domicile contre Montpellier (1-2), c’est Lille qui a été accroché par Brest dimanche. Le leader nordiste a montré un visage bien différent de celui dont il nous avait habitué les six dernières rencontres: aucune frappe cadrée en 13 tentatives, rien de quoi inquiéter le gardien breton Sébastien Cibois.

Les hommes de Christophe Galtier reprennent la tête du championnat, mais ne comptent plus qu’un point d’avance sur le PSG, qui s’est imposé contre Nice dimanche (2-1). Les Lyonnais eux sont troisièmes, à 3 points de Lille et 2 points de Paris. Monaco se rapproche toujours du podium, en évitant in extremis une défaite contre Lorient (2-2). Ils sont désormais à trois points de l’OL. 

Neymar forfait pour le match aller contre Barcelone en Ligue des Champions

Neymar Jr est sorti sur blessure lors du 32e de finale de Coupe de France face à Caen – Source : Sameer Al-Doumy / AFP

C’était mercredi soir, au stade Michel D’Ornano de Caen. À la 57e minute, Neymar quitte le terrain à la suite d’un contact avec le défenseur Steeve Yago. Le lendemain, le club de la capitale officialise: le numéro 10 souffre d’une « lésion du long adducteur gauche qui le rend indisponible environ quatre semaines ». Il sera donc absent mardi soir pour le huitième de Ligue des champions contre son ancien club, le FC Barcelone.

Une véritable malédiction pour le joueur brésilien. C’est la troisième fois depuis son arrivée au PSG en été 2017 qu’il rate un huitième de finale de Ligue des champions pour blessure. Le statisticien Opta a d’ailleurs relevé que « Ney » n’a joué que 103 des 191 rencontres disputées par son équipe depuis son arrivée. Sans lui, le PSG a été éliminé à chaque fois dans la compétition. Avec son absence et celle de Di Maria, touché à la cuisse, Mauricio Pochettino devra compter sur Mbappé ou Icardi pour espérer l’emporter au Camp Nou. Reste à voir si Neymar sera guéri pour le match retour, le 10 mars. 

Une nouvelle formule pour la Ligue des champions dès 2024

Dans sa nouvelle formule mise en place en 2024, la Ligue des Champions accueillera quatre équipes supplémentaires Source – Manu Fernandez / POOL / AFP

L’UEFA a aiguisé ses armes. Face au projet de Superligue européenne, l’instance européenne a présenté les contours de son projet de réforme de la Ligue des champions, vendredi. Depuis septembre 2020, une commission réfléchit aux moyens de rendre les compétitions de l’UEFA plus attractives et rémunératrices. Il y a deux semaines, l’UEFA avait déjà entamé son chantier en modifiant le règlement. 

Le projet est ambitieux: dès 2024, l’UEFA souhaite faire passer le nombre de participants de 32 à 36, répartis non plus dans huit poules de quatre, mais un seul groupe composé de quatre chapeaux de neuf équipes pour déterminer les affrontements. Le tirage au sort par chapeaux devrait permettre d’éviter qu’un gros club ne rencontre trop de gros clubs et offrir ainsi une compétition plus équilibrée. Chaque club jouera 10 matches, contre 6 aujourd’hui, 5 à domicile et 5 à l’extérieur.

La dernière nouveauté : des play-offs de qualification en huitièmes de finale seront organisés en janvier de chaque saison entre les clubs classés de la 9e à la 24e place. L’UEFA réfléchirait également à mettre en place un système de protection pour certaines équipes dites « historiques » dans le cas où le championnat ne les qualifierait pas. 

Si les ligues auxquelles a été présenté le projet valident, les clubs français pourront enfin être plus présents sur la scène européenne. L’UEFA aurait promis trois places automatiquement qualitatives aux clubs de Ligue 1 plus une via la phase éliminatoire.

Tournoi des VI nations : Les Bleus terrassent l’Irlande

Teddy Thomas et Gael Fickou s’enlacent après la vicoire de l’Equipe de France face à l’Irlande. – Source : Brian Lawless / POOL / AFP

Après une première victoire la semaine dernière contre l’Italie (50-10), l’Equipe de France de Rugby se rendait ce week-end à Dublin pour un défi d’une toute autre envergure. Les hommes de Fabien Galthié étaient opposés à l’Irlande qui restait sur un revers face au Pays de Galles dimanche dernier. Fragilisés par l’absence de leur légendaire demi d’ouverture et capitaine, Jonathan Sexton, les Irlandais semblaient plus prenables que les années précédentes. Pourtant, les Français ont peiné à prendre le dessus sur leur adversaire. Comme le roseau, le XV de France a plié lors de la première période mais n’a jamais rompu. Malgré une possession largement à leur désavantage et dix minutes passées à 14 contre 15, les Bleus rentrent aux vestiaires en menant 10 à 3

En seconde mi-temps, les coéquipiers de Charles Ollivon se montrent bien plus entreprenants mais ne parviennent pas à se mettre définitivement à l’abri. Faute de créativité et de maîtrise en attaque, c’est dans le combat et l’impact physique que les Bleus ont dû prendre le dessus sur leur adversaire. Sous l’impulsion d’un Gregory Alldritt monstrueux, d’un Brice Dulin parfait dans la couverture du terrain et d’une défense ultra solide, le XV de France parvient finalement à s’imposer 15-13. La sélection tricolore signe sa première victoire en Irlande depuis dix ans. De quoi confirmer encore un peu plus le nouveau statut de cette équipe.

Championnats du monde de biathlon : Déjà 5 médailles pour l’équipe de France, l’or pour Emilien Jacquelin sur la poursuite

Emilien Jacquelin a été parfait sur le pas de tir pour remporter le titre de champion du monde de la poursuite – Source : Jure Makovec / AFP

 

La première semaine des championnats du monde de biathlon s’est achevée hier avec un premier titre pour l’équipe de France. Emilien Jacquelin s’est imposé sur les pentes slovènes grâce à une course parfaitement menée. Parti en deuxième position derrière le Suédois Martin Ponsiluoma qui a raté deux cibles dès sa première série de tirs, l’Isérois a rapidement fait son retard. Ce sera sur le pas de tir qu’Emilien Jacquelin aura fait la différence. Une rapidité d’exécution mais surtout un sans-faute lui ont permis de creuser l’écart avec Sebastian Samuelsson et Johannes Boe qui finissent en deuxième et troisième place. Quentin Fillon-Maillet et Simon Desthieux échouent au pied du podium. Emilien Jacquelin récidive puisqu’il avait déjà remporté la poursuite aux derniers championnats du monde. Il devient ainsi le deuxième français à conserver son titre sur cette épreuve après Martin Fourcade qui avait réalisé cet exploit à deux reprises (2011-2012 et 2016-2017).

 

Emilien Jacquelin s’adjuge une deuxième médaille dans ces championnats du monde de Pokljuka. Il avait terminé troisième du sprint vendredi, une épreuve où le podium avait accueilli deux tricolores. Simon Desthieux avait conquis la médaille d’argent. Chez les femmes, Anaïs Chevalier-Bouchet a impressionné. Médaillée d’argent sur le sprint samedi, elle a remporté une belle médaille de bronze sur la poursuite hier. Cette semaine, les français auront l’opportunité d’agrandir leur total de médailles sur les épreuves de mass-start et de relais.

En Bref

Ligue 1 – Fin de série de 15 matchs sans victoire pour le FC Nantes : Pour la première d’Antoine Kombouaré sur le banc, les canaris se sont imposés 3 à 1 face à Angers. L’entraîneur avait remplacé plus tôt dans la semaine Raymond Domenech. Nantes reste toutefois à la 18ème place, à un point de Lorient qui a un match en retard.

Coupe du Monde des clubs – Le Bayern de Munich sacré champion : grâce à un but de Benjamin Pavard, les Bavarois se sont imposés en finale face aux Tigres d’André-Pierre Gignac. C’est le sixième trophée en un an pour le Bayern.

Ski Alpin – L’Autrichien Vincent Kriechmayr double champion du monde : Après une première victoire sur le super-G jeudi, il a remporté la descente hier. Le Français Alexis Pinturault a pris la médaille de bronze sur le super-G.

Tennis – Gilles Moretton devient président de la Fédération française de tennis : élu pour une durée de quatre ans, il succède ainsi à Bernard Giudicelli. C’est le quatrième ancien joueur à accéder à ce poste.

Open d’Australie – Dominic Thiem éliminé par Grigor Dimitrov : le Bulgare a balayé en trois sets et seulement deux heures de jeu le troisième mondial. Les deux favoris, Rafael Nadal et Novak Djokovic sont toujours en lice.


Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube