LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

Récap’ Sport #7 : Monaco s’offre le PSG, l’épilogue de l’Open d’Australie et Mathieu Faivre doublement en or aux mondiaux de ski alpin

8 min read

Guillermo Maripan, buteur hier soir face au PSG, a participé à la victoire 2-0 de Monaco dans le choc de la 26e journée de Ligue 1 - Source : Franck Fife / AFP

Partager :

Chaque lundi, retrouvez l’actualité sportive du week-end sur le 13 informé ! Cette semaine dans le récap’, la semaine mitigée du PSG, les mondiaux de ski alpin incroyable de Mathieu Faivre et l’épilogue de l’Open d’Australie. 

FC Barcelone – PSG : Le show Mbappé 

Sans Neymar et Di Maria, Kylian Mbappé a mené le PSG à la victoire face au FC Barcelone grâce à un triplé – Source : Lluis Gene / AFP

Le Paris Saint-Germain a humilié l’équipe de Lionel Messi, en huitième de finale aller de la Ligue des champions mardi (1-4). Quatre ans après le traumatisme de la Remontada, le club de la capitale est devenu le premier club français à s’imposer au Camp Nou en Ligue des champions. Un exploit pour les hommes de Pochettino. Mais au lendemain de la rencontre, c’est le jeune Kylian Mbappé qui faisait la une des médias sportifs européens. En l’absence de son coéquipier Neymar, l’international français de 22 ans a assumé son rôle de leader. Il a porté son équipe avec une performance XXL et un triplé. Il devient ainsi le troisième meilleur buteur de l’histoire du PSG (111 buts) derrière Zlatan (156 buts) et Cavani (200). Cette soirée restera dans les mémoires et surtout, marque un nouveau tournant dans la carrière de Mbappé. Rendez-vous le 10 mars pour le match retour! 

Dans les autres matchs, Porto n’a pas tremblé face à la Juventus de Cristiano Ronaldo. Grâce à des buts de Taremi et Marega, les portugais remportent la première manche de ce huitième de finale (2-1). De son côté, Liverpool est allé s’imposer sur la pelouse du demi-finaliste de la dernière édition, Leipzig (0-2). Enfin, Dortmund a surclassé Séville grâce à un doublé de son prodige norvégien, Erling Haaland (2-3).

Ligue 1 : Dans la course au titre, Monaco survole le choc contre le PSG 

Monaco a défait le PSG grâce à des buts de Diop et Maripan – Source : Franck Fife/ AFP

Après la soirée rêvée contre le Barça, le réveil a été brutal pour le PSG. Dans le choc de la 26e journée contre Monaco, les Parisiens se sont inclinés 2 buts à 0 dans un match qu’ils n’ont jamais semblé pouvoir gagner. Dominés tactiquement, les hommes de Mauricio Pochettino ont manqué de créativité au milieu de terrain et se sont créés trop peu d’occasions pour inquiéter leur adversaire. Les absences de Di Maria, Neymar et Verratti, avant son entrée en jeu à la 55e minute, se sont fait sentir. En face, les Monégasques bien en place défensivement ont su profiter des moindres petites opportunités pour inscrire deux buts grâce à Sofiane Diop (06e) et Guillermo Maripan (51e). 

 

Avec cette belle victoire, Monaco reste à la quatrième place mais revient à deux points de son adversaire du soir. Lille premier et Lyon deuxième ont tous les deux remporté leur match du week-end, ils sont séparés de trois points. 

Plus loin au classement, l’OM n’arrive visiblement pas à remonter la pente. Après sa victoire mercredi dernier face à Nice (3-2), les Marseillais ont concédé le nul (1-1) contre Nantes samedi à la Beaujoire. Les Canaris, insignifiants en première mi-temps ne sont pas tombés sur un grand OM et ont pu ouvrir le score sur une boulette du gardien Steve Mandanda (50’). Dimitri Payet a permis à son équipe de revenir au score (69’). Un score final qui n’arrange aucune des deux équipes. Les Phocéens n’ont remporté que 2 de leurs 13 derniers matches de Ligue 1, tandis que Nantes est sous la menace du barragiste Lorient. 

Derby milanais: Le Milan AC humilié par Martinez et Lukaku 

Le duo d’attaquant de l’Inter, Martinez (à gauche) et Lukaku (à droite), a mené les Nerazzurri vers la victoire dans le derby milanais – Source : Marco Bertorello / AFP

C’était un match à ne pas rater ce week-end. L’Inter, leader du classement, affrontait le Milan AC, son dauphin et grand rival qui avait l’occasion de reprendre la tête de la Serie A. Ce 174e derby de la Madonnina offrait également le spectacle des retrouvailles tendues entre Zlatan Ibrahimovic et Romelu Lukaku, après leur altercation violente du 26 janvier. 

Dès la 5e minute, le duo Romelu Lukaku – Lautaro Martinez fait des étincelles, le premier adressant une magnifique passe décisive pour le second. Tout le match, les deux Nerazzuri ont proposé une excellente gestion de la profondeur, à l’inverse de la paire Kjaer-Romagnoli qui composait la charnière centrale milanaise. Les Rossoneri ont eu quelques occasions après l’ouverture du score pour égaliser, mais le gardien Handanovic s’est montré décisif. L’Inter va finalement enfoncer le clou et s’imposer logiquement 3-0 (Martinez 5’, 57’, Lukaku 66’) Son attaquant belge, Romelu Lukaku confirme plus que jamais son statut de joueur le plus décisif du Championnat italien: 17 buts et 5 passes décisives en Serie A cette saison. 

Ski Alpin : Mathieu Faivre invité surprise des Mondiaux

Mathieu Faivre célèbre l’une de ses deux médailles d’or lors des mondiaux de ski alpin – Source – Fabrice Coffrini / AFP

Qui aurait pu prédire de tels résultats lors des épreuves de ski alpin de cette semaine ? Pas grand monde, et peut-être même pas Mathieu Faivre lui-même, vainqueur de deux médailles d’or sur les neiges italiennes de Cortina d’Ampezzo. Après cinq ans sans le moindre succès, personne n’attendait vraiment le français lors de cette compétition. Pourtant, c’est bien lui qui a raflé la mise.

Mardi, sur le slalom parallèle, toute nouvelle épreuve de ces championnats du monde, Mathieu Faivre montre déjà le bout de son nez. Au terme d’une journée parfaite où il remporte ses quatres duels, le skieur niçois décroche une première médaille d’or. 

Lors du slalom géant de vendredi, c’est plutôt Alexis Pinturault qu’on attendait. Il est d’ailleurs premier du classement provisoire à l’issue de la première manche. Mais il chute malencontreusement dès les toutes premières portes de la deuxième. Mathieu Faivre, lui, ne commet aucune erreur et profite du faux pas de son compatriote. Dans chacune des manches, il signe le 4ème temps. Suffisant au global pour remporter sa deuxième médaille d’or en quatre jours, un résultat totalement inespéré. Après avoir mangé son pain noir pendant des années en restant dans l’ombre notamment d’Alexis Pinturault, Mathieu Faivre a pris toute la lumière cette semaine. Espérons pour lui que cela dure le plus longtemps possible.

Open d’Australie : Naomi Osaka et Novak Djokovic couronnés 

La Japonaise de 23 ans, Naomi Osaka a remporté son 4e titre du Grand Chelem en Australie – Source : William West / AFP

La relation entre l’Open d’Australie et Novak Djokovic relève définitivement de l’histoire d’amour. Hier matin, le serbe a remporté pour la 9e fois le tournoi australien, un record. Avec ce nouveau trophée, le 18e en Grand Chelem, il revient à deux longueurs de Roger Federer et de Rafael Nadal au nombre de victoires dans les tournois majeurs. Favori, l’Espagnol était d’ailleurs attendu au rendez-vous face à Novak Djokovic en finale de l’Open d’Australie. Rafael Nadal a pourtant posé un lapin au Serbe, renversé en quart de finale par le Grec Stefanos Tsitsipas. 

 

C’était la surprise de la semaine. Après un début de match géré et deux sets d’avance, Rafael Nadal se présentait sereinement dans le jeu décisif de la troisième manche. Puis tout a basculé. Stefanos Tsitsipas remporte le troisième set et les deux suivants alors que l’Espagnol semblait maîtriser le match. En demi-finale, le Grec est vite tombé de son nuage, défait en trois manches par le Russe Daniil Medvedev. Lui non-plus n’a pas fait le poids en finale face à Novak Djokovic qui assoit sa place de numéro 1 mondial.

 

Samedi, Noami Osaka a confirmé son statut de star montante du tennis féminin en expédiant l’américaine Jennifer Brady en finale. La Japonaise remporte son quatrième titre en Grand Chelem en autant de finales disputées. La joueuse de 23 ans a ébloui de sa classe le tournoi australien, elle n’a concédé qu’un seul set dans toute la compétition. En demi-finale, Naomi Osaka n’a donné aucune chance à la légende du tennis, Serena Williams qui a fondu en larmes en conférence de presse après sa défaite. 

En Bref

Ligue 1 – L’OM tient son nouvel entraîneur : Au cœur des rumeurs depuis le départ d’André Villas-Boas fin Janvier, l’Argentin Jorge Sampaoli sera bien sur le banc marseillais dans les jours à venir. Nasser Larguet qui assurait l’intérim affiche un bilan d’une victoire en cinq matchs de Ligue 1.

Ligue Europa – Lille sombre dans les dernières minutes face à l’Ajax : Avec le but de Timothy Weah à la 72e minute, le LOSC pensait avoir fait le plus dur dans le match aller du 16e de finale. Le vent a rapidement tourné, à la 87e et 89e minutes l’Ajax a marqué pour prendre l’avantage. Les Lillois devront se reprendre jeudi prochain lors du match retour, cette fois à Amsterdam.

Biathlon – les français en or sur le relais mixte simple, Quentin Fillon-Maillet troisième de la mass start : En difficulté lors de cette deuxième semaine des mondiaux de biathlon, l’équipe de France a toutefois ramené deux nouvelles médailles. Julia Simon et Antonin Guigonnat ont été couronnés sur le relais simple mixte jeudi. Imprécis sur le pas de tir dès le début de la course, Quentin Fillon-Maillet a produit une remontée impressionnante pour accrocher une médaille de bronze sur la mass-start.

Tournoi des Six Nations – Antoine Dupont forfait contre l’Ecosse dimanche prochain : Le demi de mêlée n’a pas été convoqué pour le troisième match du XV de France dans le tournoi des Six Nations. Il a été testé positif au covid comme deux autres internationaux, le talonneur Julien Marchand et le centre Arthur Vincent.


Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube