LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

#10 – Le Brief de l’actu : du 7 au 13 décembre

6 min read
Partager :

France

  • Covid-19, fêtes de fin d’année : les annonces très attendues de Jean Castex

Alors que le pays fait face à une recrudescence du nombre de cas (13 947 nouvelles contaminations en 24 h), le Premier ministre Jean Castex a précisé jeudi lors d’une conférence de presse le détail des semaines à venir. Dès mardi 15 décembre, il sera à nouveau possible de se déplacer sur tout le territoire et l’attestation en journée ne sera plus nécessaire. Toutefois, un nouveau couvre-feu est mis en place de 20 h à 6 h du matin, à l’exception du 24 décembre. Une attestation de déplacement sera dès lors requise. De leur côté, les établissements culturels et ceux accueillant du public devront rester fermés pour au moins trois semaines de plus. Pour les cafés et les restaurants, la date de réouverture prévue au 20 janvier est pour le moment maintenue.

À lire – Déconfinement, couvre-feu, fêtes de fin d’année : le résumé des annonces du gouvernement (France Inter)

  • Troisième semaine de manifestation contre la loi « sécurité globale »

Près 60 000 personnes, selon les organisateurs, (26 417 selon le ministère de l’Intérieur) se sont mobilisées samedi dans toute la France pour la troisième semaine consécutive contre le projet de loi « sécurité globale » jugé liberticide et contre celui visant à lutter contre les séparatismes. Si aucun heurt majeur n’a été constaté, la manifestation parisienne s’est déroulée sous haute présence policière (10 000 selon les organisateurs, 5 000 selon le ministère).

  • Projet de loi contre les séparatismes présenté en conseil des ministres

De son côté, le projet de loi contre les séparatismes « confortant les principes de la République » a été présenté en Conseil des ministres par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin mercredi matin. Visant à lutter contre « l’idéologie pernicieuse portant le nom d’islamisme radical » selon Jean Castex, le texte controversé est notamment accusé d’être « anti-religions« . Si le Premier ministre a tenu à rassurer les détracteurs, le projet de loi sera examiné à l’Assemblée nationale en février.

  • Le président égyptien Abdel Fattah Al-sissi en visite à Paris

Lundi, Emmanuel Macron accueillait à l’Élysée le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi pour une visite officielle. Au menu de cette rencontre figurait des sujets régionaux comme la Libye, le Liban ou encore le conflit israélo-palestinien. Mais Emmanuel Macron était également très attendu sur le sujet des droits humains en Égypte, lui qui n’avait pas voulu « donner de leçon » à son homologue égyptien lors de leur dernière rencontre. Le président avait alors promis d’aborder la question lors de cette rencontre. Une rencontre qui a également fait polémique cette semaine suite à la diffusion d’images par le régime égyptien de la remise de la Légion d’honneur à Al-Sissi par Emmanuel Macron, à l’abri des caméras françaises.

À lire – Le président Sissi a reçu la plus haute distinction française à Paris (Le Figaro)

  • Droits TV : le fiasco Mediapro 

Après des mois de pourparlers entre la Ligue de football professionnel et le groupe espagnol Mediapro, un accord a été trouvé entre les deux parties, scellant l’arrêt prématuré de la chaîne Téléfoot, qui avait acquis les droits de diffusion de la Ligue 1 cet été et laissant de nombreux salariés et journalistes sur le carreau. Pour rappel, l’affaire avait commencé en septembre lorsque Mediapro avait refusé de payer l’échéance du mois d’octobre (172,3 M€). Le contrat entre le groupe espagnol et la la ligue avait été conclu sur 814 millions d’euros de versements annuels, entre 2020 et 2024. Selon l’Équipe, lors d’un conseil d’administration, le président du Paris Saint Germain Nasser al-Khelaïfi aurait demandé à la ligue une enquête pour désigner les responsables de cet échec.

À lire – Cessation de paiements, abonnés, clubs et journalistes sonnés … Mediapro, le fiasco du foot français (Midi Libre)

International

  • Brexit

Ce dimanche devait être le dernier jour des négociations pour trouver un accord entre le Royaume-Uni et l’Union européenne dans le cadre du Brexit. Après l’échec des négociations à la suite de la visite du Premier ministre britannique Boris Johnson à Bruxelles, les deux parties s’étaient donné jusqu’au 13 décembre pour trancher. Aujourd’hui, les deux parties ont invitées leurs équipes à « poursuivre les discussions ». Si des améliorations et du « mouvement » dans les négociations ont été remarquées ces derniers jours, les discussions stagnent quelque peu sur d’autres questions comme la pêche où de « profonds désaccords » subsistent.

  • Aux États-Unis, feu vert pour le vaccin de BioNTech et Pfizer

L’Agence américaine des médicaments a donné son accord vendredi soir. Une décision commentée par le président américain Donald Trump dans une vidéo publiée sur Twitter qui salue « un des plus grands succès de l’histoire scientifique« . Les premiers lots sont attendus dès lundi dans les centres de vaccinations du pays.

  • L’Agence européenne du médicament (AEM) piratée

L’institution qui délibère notamment sur les autorisations à délivrer à plusieurs vaccins a annoncé mercredi avoir été victime d’une cyberattaque. Ce sont des documents concernant le vaccin de BioNtech et Pfizer qui ont été ciblés. L’agence basée aux Pays-Bas a immédiatement annoncé l’ouverture d’une enquête. Selon le constructeur informatique IBM, cette attaque s’inscrirait dans une série de cyberattaques en lien avec les vaccins contre le coronavirus.

Marseille

  • Enquête ouverte après une fête clandestine de 500 personnes

C’est la plus grande soirée clandestine repérée en France depuis le début de l’épidémie de coronavirus, repérée dans le 14e arrondissement par une « patrouille anti-covid ». L’enquête a été ouverte suite à la découverte de stupéfiants sur les lieux. D’autres fêtes rassemblement jusqu’à 300 et 400 personnes ont également été repérées ce week-end à Strasbourg et Nantes.

  • Projet de vidéo-surveillance intelligent attaqué en justice

L’association « La quadrature du Net », spécialisée dans la défense des libertés dans le domaine numérique, conteste devant le tribunal administratif de Marseille un projet municipal de vidéo-protection dit « intelligent ». Mis en place sous l’administration de l’ancien maire LR Jean-Claude Gaudin, le projet est jugé dangereux et « illégal ». Selon l »équipe municipale pilotée par la nouvelle maire Michèle Rubirola, « le projet est pour le moment suspendu« .

  • OM – Monaco

Les Olympiens se sont imposés vendredi 2 buts à 1 au stade Vélodrome face à Monaco grâce à des réalisations de Florian Thauvin et Dario Benedetto. Les hommes d’André Villas-Boas caracolent toujours à la deuxième place du classement de Ligue 1, à un point de Paris, en attendant leur rencontre face à l’Olympique Lyonnais à 21 h.

Auteur·trice

Team radio & team La Chance
4x4 teinté tout terrain, tous les sujets et formats m'intéressent, avec une petite préférence pour la culture et l'éducation aux médias.


Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube