LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

#19 – Le Brief de l’actualité du 8 au 14 mars

8 min read
Partager :

France

  • COVID : 90 000 morts en France

La France a atteint la triste barre des 90 000 morts dûs au Covid 19, alors que la pression sur le système de santé continue de s’accentuer, avec 24 989 patients atteints du Covid-19 hospitalisés, et 4 127 patients traités dans les services de réanimation. Des chiffres qui continuent d’inquiéter, un an après le premier confinement qui avait été décrété par Emmanuel Macron le 15 mars 2020.

  • Un quatrième vaccin arrive en France

Le vaccin Janssen, du laboratoire américain Johnson & Johnson, est le quatrième vaccin autorisé sur le marché européen pour lutter contre le Covid-19. Il a été approuvé par la Haute Autorité de santé ce vendredi, au lendemain du feu vert européen. Un traitement qui présente un véritable atout par rapport à ses concurrents, puisqu’il ne nécessite qu’une seule dose, contre deux actuellement, et se garde dans de simples frigos. Le laboratoire américain s’engage à livrer dès le mois d’avril les premières doses de son vaccin.

  • Nouvelle Calédonie et Wallis et Futuna se confinent pour 15 jours

La Nouvelle-Calédonie faisait partie, depuis le premier confinement de mars 2020, de la courte liste des territoires sans Covid. Le samedi 6 mars 2021, la découverte d’un cas autochtone à Wallis-et-Futuna a poussé les autorités calédoniennes à lancer une enquête sanitaire menant aux recensements de neuf cas positifs sur le territoire. Face à cette recrudescence, un confinement strict a été envisagé par le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, Thierry Santa.

  • 46ème cérémonie des Césars

La cérémonie des César 2021 a eu lieu à l’Olympia à Paris dans des conditions forcément particulières. Pas de public cette année. Seuls les nommés et les remettants ont eu le droit de fouler le tapis rouge et de s’asseoir dans la mythique salle parisienne. Et c’est le film d’Albert Dupontel, « Adieu les cons » qui a tout raflé : 7 récompenses parmi lesquelles celle de meilleur film et de meilleur réalisateur. Du côté des acteurs, se sont chez les femmes, Laure Calamy pour Antoinette Dans Les Cévennes et chez les hommes Sami Bouajila pour Un fils, qui repartent avec les Césars de la meilleure actrice et du meilleur acteur.

  • Les serveurs d’OVH brûlent à Strasbourg

OVH a connu une très mauvaise semaine. Après avoir annoncé qu’il envisageait de rentrer en bourse, l’hébergeur français a connu un incendie mardi 10 mars dans la soirée à Strasbourg, où se trouvent plusieurs de ses data center. Pour diminuer les dégâts (aucune victime n’est heureusement à déplorer), le groupe a coupé l’électricité de tous ses centres de données dans la zone, ce qui a entraîné la panne de très nombreux sites en France. Il paye maintenant les conséquences de cette catastrophe, un de ses serveurs est totalement détruit tandis qu’un autre est endommagé. Un certain nombre de clients, qui ne disposaient pas d’une solution de secours, ont perdu toutes leurs données.

International

  • Un procès historique à Minneapolis pour juger Derek Chauvin

L’audience du policier inculpé pour le meurtre de George Floyd s’est ouverte mardi 9 mars, avec la sélection des membres du jury. George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, avait été tué lors de son interpellation fin mai. La vidéo du policier maintenant son genou sur le cou de la victime, menottée et plaquée au sol pendant neuf minutes, avait soulevé une vague protestataire contre le racisme et les violences policières. Incarcéré pendant quatre mois, Derek Chauvin avait bénéficié d’une remise en liberté contre une caution d’un million de dollars. Le policier risque jusqu’à 40 ans de prison. Une première dans l’État de Minneapolis. Le verdict est prévu pour fin avril ou début mai. La ville de Minneapolis a de son côté accepté de verser 27 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites engagées par la famille de George Floyd.

L'avocat Ben Crump, entouré de la famille de George Floyd annonce l'accord trouvé avec la ville de Minneapolis. Le 12 mars 2021.

L’avocat Ben Crump, entouré de la famille de George Floyd annonce l’accord trouvé avec la ville de Minneapolis. Le 12 mars 2021. REUTERS – NICHOLAS PFOSI

  • Les condamnations de lancien président brésilien, Lula, annulées

Un juge de la Cour suprême a annulé toutes les condamnations pour corruption de l’ancien président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, lundi 8 mars. Il avait été condamné à douze ans de prison en 2017 pour corruption et blanchiment d’argent par Sergio Moro, ancien ministre de la Justice au sein du gouvernement Bolsonaro. Lula avait ensuite été déclaré inéligible pour l’élection présidentielle de 2018, une décision que la Cour suprême a qualifié de partiale ces derniers jours. Son inéligibilité est désormais levée. La gauche brésilienne a salué la nouvelle. L’ancien chef de l’État brésilien a critiqué la gestion de la crise sanitaire par Jair Bolsonaro, mercredi 10 mars. D’après plusieurs sondages, Lula pourrait battre l’actuel président d’extrême droite aux prochaines élections de 2022.

  • Le vaccin Astra Zeneca continue à faire polémique

Ce dimanche l’Irlande annonçait suspendre les vaccinations avec le vaccin Astra Zeneca. La recommandation des autorités sanitaires irlandaises a été émise après un rapport de l’agence norvégienne des produits de santé rapportant « quatre nouveaux cas graves de caillots sanguins chez des adultes » ayant reçu une injection du vaccin du laboratoire anglo-suédois. La Norvège, au même titre que l’Islande ou le Danemark, avait annoncé jeudi la suspension des injections du vaccin d’AstraZeneca en invoquant le principe de « précaution » en raison de craintes liées à la formation de caillots sanguins. La Bulgarie a fait de même vendredi, et la Thaïlande a retardé sa campagne.

  • Dimanche noir en Birmanie : 18 morts et une cinquantaine de blessés

ll s’agit de l’un des bilans les plus lourds depuis le début des protestations. Au moins 18 personnes ont été tuées en Birmanie dimanche 14 mars, dans des manifestations contre le coup d’État militaire, au lendemain d’un vibrant appel à la résistance contre cette « dictature injuste », lancé par un dirigeant de l’opposition. À Rangoun, la capitale économique, dans la commune de Hlaing Tharyar, des policiers et des soldats ont affronté des manifestants armés de bâtons et de couteaux, qui se cachaient derrière des barricades de fortune et ont fui après que les forces de sécurité ont ouvert le feu.

 Marseille

  • Vaccination : à Marseille on passe à la vitesse supérieure

Mardi, le vaccinodrôme temporaire installé au pied de l’Hotel de Ville a plié bagages. Le résultat de cette opération est extrêmement positif puisque le taux de vaccination a pu être doublé, passant de 500 à 1000 vaccinations par joué. Un quatrième centre de vaccination sera ouvert dès lundi 15 mars au sein du Stade Orange Vélodrome. Pas sur la pelouse bien sûr, mais à l’intérieur, du côté de la tribune Ganay. Des espaces confidentiels seront créés, comme pour les autres centres de vaccination, a précisé l’ARS. »Lundi est une journée test », a indiqué l’adjointe à la santé Michèle Rubirola. « Nous sommes dépendants des doses vaccinales reçues. Mais même si nous ne recevons pas tous tout de suite, au moins nous savons que nous sommes opérationnels au stade ». Pour l’instant, il y aura 500 vaccins pour lundi : 300 doses d’AstraZeneca et 200 de Pfizer.

  • Violences conjugales : de nouvelles solutions d’hébergement pour les victimes à Marseille

Alors que lundi 8 mars se tenait la journée internationale des droits des femmes, la préfecture et le département ont dévoilé ce lundi un nouveau lieu d’accueil baptisé « l’îlot ». Créé à partir de conteneurs maritimes recyclés, ce centre dont l’adresse restera confidentielle pourra accueillir simultanément une cinquantaine de personnes. Simultanément, le maire de Marseille Benoît Payan et sept associations ont également inauguré un centre d’hébergement pour les femmes en situation de précarité ou victimes de violences. Il s’agit d’une ancienne auberge de jeunesse située à Bonneveine (8e), qui pourra accueillir une soixantaine de femmes. 

  • Benoît Payan à l’Elysée 

Lors d’une interview sur RTL mercredi 10 mars, le maire socialiste de Marseille (Bouches-du-Rhône) Benoît Payan a assuré que sa ville était « peut-être la grande ville de France la moins bien dotée », autrement dit celle avec laquelle « l’État est le moins généreux ». En déplacement à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron et discuter de la situation financière « catastrophique » de Marseille, une ville « pas gérée depuis 25 ans » et endettée à hauteur de 1,5 milliard d’euros, Benoît Payan a réclamé à l’État des subventions et des partenariats, notamment pour régler la facture d’un milliard de dollars qui permettrait de remettre aux normes les écoles de la ville.

Auteur·trice

Journaliste TV en herbe, passé par les sociétés de productions Grande Angle Productions, Antipode et les Films Jack Fébus. J'ai également peaufiné ma plume à Ouest-France et la Provence.


Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube