LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

#8 – Le Brief de l’actu : du 23 au 29 novembre

7 min read
Partager :

France

  • Violences policières : le projet de loi « sécurité globale » en question

Alors que la loi « sécurité globale » a été adoptée en première lecture à l’Assemblée mardi, la semaine a été émaillée par la révélation de vidéos montrant des violences policières. Samedi 21 novembre, le producteur de musique Michel Zecler a été passé à tabac par trois policiers dans le 17ème arrondissement. Des faits révélés par les images de caméra de surveillance et de riverains, diffusées par média Loopsider. Des images qui ont soulevé l’indignation, jusqu’au sommet de l’État : Emmanuel Macron a parlé « d’une honte ».

Ce dimanche le parquet de Paris a requis la mise en examen des trois policiers et d’un quatrième qui a jeté une bombe lacrymogène dans le local. Deux ont été écroués ce matin et deux policiers ont été mis en détention provisoire

Lundi soir, c’était les images de l’évacuation de 495 migrants de la place de la République qui ont créé l’émoi. Une évacuation très violente avec des tentes vidées de leurs occupants. L’IGPN a été chargée de l’enquête pour des violences contre les migrants et le journaliste Rémy Buisine du média en ligne Brut.

En réaction, le Premier ministre Jean Castex a annoncé dans un premier temps la création d’une commission indépendante pour réécrire l’article 24, qui interdit la diffusion de l’image des policiers dans l’intention de leur nuire, avant de se rétracter.

À lire – « Évacuation d’un camp de migrants à Paris : ce que dit le rapport de l’IGPN » (Ouest-France)

À lire – « Tabassage de Michel Zecler, producteur de musique : les quatre policiers mis en examen, deux écroués » (La Dépêche)

  • Marche des libertés

Contre la proposition de loi « sécurité globale », des manifestations ont eu lieu ce samedi dans plus de 70 villes. Plusieurs centaines de milliers de personnes ont défilé, notamment contre l’article 24, qui prévoit de restreindre la possibilité de filmer les forces de l’ordre.

À Paris et Lyon, les cortèges ont été émaillés d’incidents, 81 personnes ont été interpellées. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin déclare 98 policiers et gendarmes blessés. Ameer al-Halbi, photographe syrien de l’AFP, témoigne d’avoir été frappé au visage par un policier alors qu’il couvrait la manifestation.

À lire – « Loi Sécurité : de 133 000 à 550 000 manifestants selon les sources, des heurts à Paris » (Le Parisien)

  •  Réouverture des commerces

Première phase vers le déconfinement, les commerces « non-essentiels » ont rouvert ce samedi. Une réouverture qui n’est arrivée qu’au lendemain du Black Friday, repoussée au 4 décembre en France. Le protocole sanitaire a été renforcé, avec dorénavant huit mètres carrés par client.

Depuis ce samedi, les Français peuvent également se promener jusqu’à 20 kilomètres de chez eux et jusqu’à trois heures. Jusqu’à la prochaine étape : la levée du confinement le 15 décembre, laissant place à un couvre-feu.

À lire – « Annonces d’Emmanuel Macron : voici ce qui va changer à chacune des trois étapes de la levée du confinement » (France Inter)

  • Strasbourg s’illumine

Si Strasbourg n’accueille pas son traditionnel marché de Noël cette année, le 27 novembre la ville s’est illuminée à un mois des fêtes. Un lancement qui s’est fait sans public. La place devant la cathédrale va rester vide, les chalets du célèbre marché ne s’installeront pas. Un enjeu financier considérable, avec la perte de la manne touristique.

À lire – « ‘Économiquement, c’est une catastrophe’ : à Strasbourg, des illuminations mais pas de marché de Noël à cause du Covid-19″ (franceinfo)

International

  • Mort de Maradona

Le monde du foot est en deuil avec la disparition du joueur argentin, Diego Maradona. Surnommé le « Pibe de oro » (gamin en or), il est un des joueurs les plus connus mondialement : à la fois charismatique et controversé.

L’Argentine a déclaré trois jours de deuil national et des milliers de fans se sont rassemblés pour ces funérailles, avec même des échauffourées devant le palais présidentiel où sa dépouille était présentée. Ce week-end, le monde du sport a rendu hommage à l’icône.

Mort d’un arrêt cardiaque, le footballeur était connu pour ses excès. La justice argentine a ouvert une enquête pour négligence et le médecin personnel du joueur a été inculpé pour homicide involontaire.

À lire – Sur les traces de Diego Maradona, un homme du peuple devenu idole mondiale du football (France 24)

  • Amorce de transition aux États-Unis

La transition entre les deux présidents semble s’amorcer. Le 27 novembre, Donald Trump a déclaré qu’il quitterait la Maison Blanche si la victoire de Joe Biden est confirmée par les grands électeurs. Un vote prévu en décembre.

Cependant, Donald Trump continue de dénoncer des fraudes massives lors des élections, sans apporter de preuves.

À lire – Présidentielle américaine : Trump ne « changera pas d’avis » (Le Point)

  • Étrange découverte

Un monolithe de métal a été découvert en plein désert de Red Rock aux États-Unis, avant de disparaitre. Un prisme triangulaire de plus de 3,50 mètres. La présence de l’objet a nourri de nombreuses spéculations, faisant entre autres penser à 2001, l’Odyssée de l’Espace.

Depuis, le monolithe a été retiré, sans qu’aucune explication n’ait été donnée.

À lire – Aux États-Unis, disparition d’un mystérieux monolithe de métal (Le Monde)

Marseille et ses environs

  • Une nouvelle préfète de police pour Marseille

Emmanuel Barbe, en poste depuis neuf mois à la préfecture de police, a été remplacé par Frédérique Camilleri. Elle est la directrice adjointe de cabinet du préfet de police de Paris Didier Lallement et a été secrétaire générale de la zone de défense et de sécurité Sud en 2018.

Aucune explication officielle n’a été donnée à ce remplacement. Des polémiques très médiatisées pourraient être à l’origine de ce changement. Entre autres : l’interdiction par Emmanuel Barbe du port du maillot du PSG sur le Vieux-Port lors de la finale de la Ligue des champions en août.

À lire – Le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Emmanuel Barbe, est limogé (France 3 PACA)

  • 218ème foire aux santons

La ville de Marseille a annoncé ce week-end que le marché de Noël et la traditionnelle foire aux santons sur le Vieux-Port se tiendraient finalement. L’ouverture de la 218ème édition de la foire aux santons se fera le 5 décembre. De son côté, le marché de Noël ouvrira le 12 décembre. Et sur les étals cette année, on retrouvera peut-être le nouveau de la crèche : le professeur Raoult !

À lire – À Marseille, la foire aux santons et le marché de Noël auront bien lieu sur le Vieux-Port (Made In Marseille)

Sport

  • Mike Tyson

À Los Angeles, dans la nuit de samedi à dimanche, la légende de la boxe Mike Tyson est remontée sur le ring. À 54 ans et quinze ans après son dernier combat, il a combattu Roy John Jr, (51 ans) pour une exhibition caritative.

https://twitter.com/BTSportBoxing/status/1332920259498676225

Deux vétérans qui se sont affrontés avec des règles aménagées, dont l’interdiction du K.O. Un combat commenté par le rappeur Snoop Dogg, qui s’est conclu par un match nul.

À lire – Boxe : malgré le nul, Mike Tyson réussit son come-back à 54 ans contre Roy Jones Jr (Le Monde)

  • Fin du parcours européen de l’OM

Mercredi, les joueurs de Villas-Boas ont perdu face au FC Porto (0 – 2) à domicile. Mettant fin aux chances de l’OM de se qualifier pour les 8ème de finale de la Ligue des champions de football.

C’est aussi un record peu glorieux que battent les Phocéens. En perdant pour 13ème match consécutif, ils battent le record d’Anderlecht.

À lire – OM : Après l’humiliation en Ligue des champions, Alvaro Gonzalez affiche ses ambitions ! (Le 10 sport)

Auteur·trice

Passée par La Provence, Le Progrès, Le Pays, Radio Scoop et Activ Radio.


Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube