LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

Cours d’engagement citoyen au lycée Antonin-Artaud

2 min read

Elections, abstention, vote blanc… Le volet « démocratie » est dispensé en classe de terminale durant les cours d’Enseignement Moral et Civique (EMC).

Partager :

L’élection présidentielle est un des sujets abordés en classe de terminale durant les cours d’enseignement moral et civique. L’intérêt des élèves, très bientôt concernés par le vote, est incontestable. Pourtant, des efforts doivent être faits pour que l’enseignement devienne central dans la vie lycéenne. 

Un samedi matin au lycée Antonin Artaud dans le 13e arrondissement de Marseille, les vingt élèves de la classe de terminale, tous très proches de la majorité, s’attaquent à la démocratie. Au programme : élection, vote et abstention.

Le cours qui dure deux heures, est un des volets de l’enseignement moral et civique (EMC) qui est dispensé tout au long de l’année. Son but, selon l’Education nationale, est de « saisir les enjeux moraux et civiques de l’appartenance d’une part à un État de droit (…), d’autre part à une société démocratique contemporaine ». Depuis 2015, année du réveil des consciences après les attentats, l’EMC fait partie intégrante des programmes scolaires et pour la première fois cette année, la matière sera notée au baccalauréat et comptera pour 1% de la note totale. 

A deux mois de l’élection présidentielle, la menace de l’abstention plane sur le taux de participation, surtout pour les jeunes et plus particulièrement les 18-25 ans. Lors des dernières élections départementales et régionales, 82% d’entre eux ne se sont pas présentés aux urnesVoter est un droit, c’est aussi un devoir de citoyen que l’école se doit d’enseigner aux élèves. Parler de politique plus concrètement est une pratique à laquelle les élèves prennent goût, comme Thomas et Elisa, qui n’hésitent pas à lever la main à plusieurs reprises pour exposer leurs arguments devant leurs camarades : 

Notre reportage au lycée Antonin-Artaud :

A écouter également :

Le débat, ou « la discussion à visée philosophique », désigne le format que peut prendre le cours d’enseignement moral et civique, est selon Cécile Redondo, chercheur en Sciences de l’éducation et de la formation, une pratique qui peut amener à un engagement futur des jeunes en tant que citoyen : 

Auteur·trice
Laure Lemeille

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube