LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

FILETS FANTÔMES

1 min read
Partager :

Les filets fantômes représentent 10% des déchets plastiques en mer, d’après l’Organisation des nations unies. Sur le littoral méditerranéen français, 1 500 d’entre eux y sont répertoriés. Un chiffre non exhaustif. Ces pertes sont problématiques pour l’écosystème marin. Lorsqu’un filet sombre, il pêche inutilement, perturbe la flore, et sa lente dégradation génère des déchets microplastiques.

Pour les pêcheurs, le coût est important : entre 2 000 et 3 000 euros.Sur le littoral méditerranéen  pêcheurs, plongeurs, scientifiques et entrepreneurs agissent à la fois sur les causes et les conséquences du problème.

Un reportage d’Alice Gapail et Nicolas Beublet.

Auteur·trice
ALICE GAPAIL
Auteur·trice
NICOLAS BEUBLET

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube