LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

Les 13 desserts du réveillon de Noël

2 min read

LOIC VENANCE/AFP

Partager :

C’est un rituel que connaissent tous les Provençaux : les 13 desserts de Noël. Treize desserts qui font référence au nombre de convives le temps du repas de la Cène, c’est-à-dire à Jésus et aux 12 apôtres.

Cette tradition n’est pas nouvelle, elle remonte au 17siècle, et depuis, c’est toujours un moment de gourmandise que l’on partage en principe le 24 décembre, juste après la messe de minuit.

C’est une tradition… À Noël, en Provence, 13 desserts sont sur la table : noisettes, amandes, figues, melon, orange, sans oublier la fameuse pompe à huile. La liste est longue. Et pour préparer ce repas, cela commence forcément par un tour dans les boutiques de confiserie. À Marseille, Maëlle, 31 ans, vient chercher quelques nougats qui accompagneront les autres desserts.

Les Marseillais, on y tient à coeur (…) Si on a pas nos 13 desserts on est un peu déçus, il les faut à table même si on les mange pas tous, il les faut…

Un moment de partage en famille ou avec des amis…Catherine, elle, reste très attachée à cette tradition mais pas forcément au nombre de desserts.

Les fruits frais, la pompe à huile, les nougats…

Parmi les 13 desserts, quelques immanquables : les fruits secs et les noix… surnommés les quatre mendiants… parfois enrobés dans du chocolat ou dans du caramel. Et chaque ville a sa spécialité. À Marseille, on peut ajouter le 14dessert appelé le RATAFIA. Un moment incontournable pour les Provençaux qui n’ont plus que quelques jours à attendre avant de pouvoir goûter de nouveau tous ces desserts.

Auteur·trice

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube