LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

Solidarité : des boîtes de Noël pour les plus démunis

4 min read

Samia et Carole de l'association Osmose récupèrent des boîtes de Noël à la brasserie Le 68 (5e) (Crédits/Solène Leroux)

Partager :

L’initiative du moment, elle réchauffe les cœurs en cette période agitée : une boîte à chaussures remplie de petites attentions pour les plus démunis. Ce sont les boîtes de Noël : une idée simple qui se propage cet hiver dans toute la France, y compris à Marseille. Rencontre avec plusieurs acteurs de ce joli projet.

Quelque chose de chaud, quelque chose de bon, un produit de beauté, un loisir et surtout un mot doux. Voilà le contenu d’une boîte de Noël. Une initiative née à Pontarlier dans le Doubs, et lancée il y a deux ans par Mélanie Dulize.

Une boîte de Noël, c’est se mettre à la place de la personne qui va recevoir et se dire : qu’est-ce qui pourrait faire plaisir ?

« Elle est à 600 boîtes par petit village. » Raphaëlle Mat coordonne le projet à Marseille et ses alentours. « C’est parce que ça fait deux ans et que les gens ont compris le concept. Ils prennent beaucoup de plaisir à faire les boîtes. C’est autant de plaisir pour la personne qui fait le cadeau, que pour la personne qui reçoit. C’est un vrai don, c’est se mettre à la place de la personne qui va recevoir et se dire : qu’est-ce qui pourrait faire plaisir ?« 

Une armée de lutins

Cette question, Claire se l’est posée en confectionnant sa première boîte de Noël. En cherchant où la donner, elle a remarqué que l’initiative avait besoin de bénévoles. Elle est donc devenue un lutin. « Un lutin vient récupérer les boîtes dans les points de collectes qui sont majoritairement des commerçants. Ça va les amener directement aux associations qui en ont besoin. »

Ce bénévolat a nécessité du travail en amont. « Il a fallu structurer le réseau, identifier les points de collectes -ici pour la brasserie Le 68 c’est Delphine qui l’a trouvé-, mais également contacter les associations. L’idée est de ne pas leur apporter du travail supplémentaire, puisque que c’est une période où malheureusement elles ont déjà pas mal de choses à faire.« 

DR

Parfois, certaines associations prennent le temps de venir directement chercher ces boîtes, toutes emballées comme des cadeaux de Noël. Samia et Carole font partie de l’association Osmose, située à la Belle de Mai.

« Osmose fait deux maraudes dans la semaine : une le mardi, une le jeudi. Nous ne pouvons pas prendre 150 colis à la fois avec la nourriture, donc on va les distribuer petit à petit. On va commencer demain à jouer les lutins« , s’esclaffe Carole. « Tout sera distribué pour Noël« , confirme Samia, la présidente d’Osmose.

Une initiative qui monte

Désormais, l’initiative réunit une centaine de points de collecte à Marseille. « Ça a commencé lundi dernier : les premiers jours ce n’était pas terrible avec seulement deux/trois colis par jour. »

Ce week-end, les dépôts de boîte se sont accélérés, j’ai eu pratiquement le double par rapport au début de la semaine

Serge Ktorza est gérant de la brasserie Le 68, il note que le mouvement prend de l’ampleur. « Ce week-end, ça s’est accéléré, j’ai eu pratiquement le double au niveau des quantités. Je pense que c’est en train de s’accélérer pour la dernière ligne droite avant les fêtes.« 

Cette initiative citoyenne ne passe pas inaperçue. Les mairies d’arrondissements marseillais commencent d’ailleurs à s’y intéresser. Comme celle des 11-12, qui est désormais point relai.

Vous souhaitez participer ? Rendez-vous sur Facebook, le groupe Les boîtes de Noël à Marseille et Alentours rassemble toutes les informations. Vous pouvez retrouver ici une carte des points de collecte disponibles dans la région.

Auteur·trice

Passion radio incontestable, beaucoup de web et de presse écrite aussi.
Passée par Maritima Médias, Dialogue RCF, France Bleu Breizh Izel, Jeune Afrique et Paris Match.
Team Prenons la une junior
#zpl child


Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube